(

Éducation au développement pour une terre solidaire

)
Accueil > Equipes Locales > Les doyennés > Lille et Lille périphérie > Urgence Climatique et Solidarité Internationale

Urgence Climatique et Solidarité Internationale

Organisé par : CCFD terre solidaire ATAC Amis de la terre OXFAM

Pièce de théâtre suivie d’un débat

- 19h accueil avec une table de presse par association et une petite restauration bio
- 19h30 la pièce de théâtre
- de 20h15-30 à 22h-22h30 échange , à partir des réactions à l’issue du spectacle entre la salle, les comédiens et un représentant de chaque association partenaire.

Salle de l’olympia LOMME 16 novembre 2009

Semaine de la solidarité internationale

Le résumé des interventions du CCFD

La vulnérabilité des populations pauvres est plus grande que la nôtre pour plusieurs raisons : environnement fragile, inexistence de capitaux permettant d’organiser la lutte (contrairement par exemple aux néerlandais et leur Plan Delta), conséquences beaucoup plus immédiate sur la vie quotidienne (disparition de pâturages, réduction des ressources en eau...). Or ces populations ne sont pour rien dans les dérèglements climatiques. Sans un investissement massif de notre part en leur faveur, ce que le CCFD-Terre Solidaire constate, c’est qu’il va y avoir régression en matière de développement. Il y a une contradiction absolue entre le statu quo climatique et les objectifs du millénaire pour le développement.

La lutte pour la souveraineté alimentaire des peuples est un facteur important de réduction des dérèglements climatiques. En effet, une alimentation mondiale fondée sur une seule approche libérale conduit
- à l’accroissement des dérèglements climatiques par l’augmentation du transport de denrées dont rien ne justifie le déplacement. Nous savons en France qu’il est ridicule d’importer du lait argentin. De même, il est ridicule et nuisible d’envoyer en Afrique des carcasses de poulet européen, ou du riz d’Extrême-Orient.
- à la misère des populations pauvres confrontées à une concurrence qu’elles n’ont pas les moyens d’affronter (il y a 200 fois plus de travail dans un kilo de riz de Casamance que dans un kilo de riz de Floride, de surcroît subventionné). Cela peut conduire les populations, soit à détruire leur environnement dans une tentative d’exploitation centrée sur le court terme, soit à pratiquer des cultures industrielles d’exportation, ce qui nous ramène au point précédent.

Le CCFD-Terre Solidaire n’est pas un spécialiste des questions environnementales, mais en connait les effets et certaines des causes, et c’est la raison de son implication.

JPEG - 16.9 ko
Les actrices
JPEG - 35.3 ko
Une partie du public
JPEG - 18 ko
L’auteur de la pièce et les intervenants
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.